traitement contre les coliques

Le Julep-gommeux contre les coliques

D’après les études menées par les chercheurs, plus de 20 % des bébés de moins de 3 mois souffrent de coliques. Ce phénomène naturel se manifeste généralement au cours de la deuxième ou troisième semaine de vie et ne s’arrête que lorsque le petit a 3 ou 4 mois. Pourtant, cela peut impacter grandement sur la qualité de vie de l’enfant, mais aussi celle des parents.

Quelles sont les principales causes des coliques du nourrisson ?

La colique du nourrisson peut être causée par de nombreux facteurs. Ce mal est cependant une véritable hantise pour les parents. En général, elle est causée par des spasmes de l’intestin dus à l’immaturité du système digestif du bébé. En fait, durant ses premiers mois de vie, le petit met plus de temps à atteindre le degré de maturité nécessaire pour une digestion normale, ce qui peut favoriser les spasmes et les ballonnements.

Toutefois, la colique peut également survenir s’il avale trop d’air en tétant. C’est souvent la source d’une aérophagie. Elle peut aussi être due à une consommation excessive de produits laitiers de la maman engendrant une réaction indirecte au lait de vache qui est une substance mal tolérée par l’intestin des petits.

Pour les bébés nourris au biberon, les coliques peuvent être causées par une allergie aux protéines du lait de vache ou même à une intolérance au lactose. Enfin, l’anxiété de la mère peut se transmettre au petit et favoriser l’apparition des coliques.

Coliques : quels sont les symptômes ?

La colique peut entrainer des douleurs insupportables et s’accompagner d’autres symptômes tels que :

  • les troubles du transit,
  • le ventre dur ou ballonné,
  • le poing serré,
  • les nausées,
  • les vomissements
  • et les douleurs abdominales.

Elle peut aussi se traduire par des crises de pleurs qui surviennent le plus souvent après la tétée ou le biberon, en fin d’après-midi ou en début de nuit. Le bébé devient tout rouge, il se tord dans tous les sens et émet des gaz ou des selles. Ces crises surviennent soudainement et disparaissent spontanément, ce qui peut déconcerter les parents.

La colique est bénigne et ne présente aucun danger. Si elle est accompagnée de vomissements ou de fièvre, il faut consulter en urgence un médecin. Il peut d’agir d’une gastro-entérite ou d’une autre infection plus grave.

Le Julep-gommeux est-il efficace pour soulager les coliques ?

Un bébé qui souffre de colique peut être une torture pour les parents et les décourager. En effets, les pleurs incessants peuvent alerter tout le voisinage surtout la nuit. Pour le papa et la maman, les nuits blanches s’enchainent, ce qui risque d’impacter sur la vie du couple et même la vie professionnelle.

D’après les nombreux témoignages publiés sur internet, le julep gommeux encore appelé lait de chaux ou portion de Marfan est certainement l’un des anciens remèdes les plus efficaces pour soulager les coliques du nourrisson. Ce produit est fabriqué à partir d’ingrédients 100 % naturels. Il ne présente donc pas de danger pour les tout-petits à condition de ne pas dépasser 6 cuillères par jour.

Cette préparation miraculeuse est fiable puisqu’il est réalisé par des pharmaciens compétents pour apaiser les coliques du nourrisson. Elle est concoctée à partir :

  • de chaux : un composant reconnu pour ses effets positifs pour réduire l’acidité de l’estomac du bébé ;
  • de carbonate de calcium : un ingrédient phare pour réaliser un pansement gastrique efficace ;
  • du sucre : très apprécié pour ses propriétés calmantes ;
  • et parfois de la fleur d’oranger pour améliorer la digestion.

Ce dernier ingrédient est aussi reconnu pour ses effets sédatifs. D’après les avis de nombreuses mamans, le Julep gommeux est beaucoup plus efficace que le calmosine, car il réduit l’acidité gastrique et agit comme un véritable pansement.

Quelle dose donner au bébé ?

Vous envisagez de tester le Julep gommeux pour calmer votre bébé ? Les professionnels de santé recommandent une cuillère à café avant chaque tétée ou biberon. Sinon vous pouvez aussi lui en donner à chaque crise de colique. Seulement, il faut limiter la prise à 6 cuillères par jour. On tient à noter qu’il ne faut pas mélanger ce produit avec le biberon.

Attention ! Cette préparation doit être conservée au réfrigérateur pendant 15 jours au maximum après l’ouverture.

Quel budget prévoir pour l’achat d’un julep gommeux ?

Le Julep gommeux est souvent prescrit par un médecin ou un pédiatre afin de soulager les coliques du nourrisson. Cette préparation coûte aux environs d’une dizaine d’euros et est perçue comme un médicament naturel sans effet secondaire. Voilà pourquoi il est possible de bénéficier d’une prise en charge de la Sécurité sociale si vous avez obtenu une ordonnance venant d’un professionnel de santé.

Où acheter du julep gommeux ?

Le julep gommeux est considéré comme une potion magique pour certaines mamans. Il est généralement disponible dans un flacon de 110 ml en pharmacie. Cependant, il ne s’agit pas d’un produit disponible dans l’immédiat puisque le délai d’utilisation est limité. Par conséquent, il vaut mieux passer votre commande à l’avance afin que le pharmacien puisse l’apprêter pour vous. La préparation de la mixture demande d’ailleurs du temps. Si votre bébé a moins de trois mois, la pharmacie exige la présentation d’une ordonnance au moment de l’achat.

Grâce à internet, certains pharmaciens acceptent de recevoir des commandes en ligne. C’est aussi un moyen très pratique pour se procurer un julep gommeux au meilleur prix. Une fois prête, la préparation sera livrée directement à votre domicile, ce qui vous permet de gagner un temps précieux puisque vous n’aurez plus à vous déplacer.

Peut-on préparer soi-même le julep gommeux ?

Bien sûr. Même si nous préconisons de le prendre en pharmacie pour avoir les conseils d’un professionnel de santé, Il est tout à fait possible de préparer vous-même le julep gommeux chez vous. Il suffit de réunir tous les ingrédients nécessaires pour concocter un remède 100 % naturel pour votre loulou. Pour cela, il vous faut :

  • 10 g de gomme arabique
  • 10 g d’eau de fleur d’oranger comestible
  • 150 g d’eau minérale
  • 30 g de sirop simple.

Ensuite, couvrez vos mains de gants, prenez un récipient propre et mélangez le sirop et la gomme arabique. Après la dissolution complète, versez quelques gouttes d’eau minérale et de fleur d’oranger. Mélangez énergiquement avant d’ajouter le reste. Maintenant, votre potion magique est prête ! En tout cas, cette solution est plus facile à mettre en œuvre et beaucoup plus économique. Elle ne nécessite d’ailleurs pas une expertise spécifique.

Quels sont les bons gestes à adopter pour soulager la colique du bébé ?

Jusqu’à présent, il n’y a pas encore de médicament permettant de guérir complètement la colique d’un bébé. Toutefois, il existe quelques gestes à adopter pour l’apaiser.

Le massage du ventre

En cas de sensation d’inconfort, il est fortement recommandé de masser le ventre et le dos du bébé dans le sens des aiguilles d’une montre. Cela permet de le soulager instantanément et de favoriser en même temps le transit. Vous pouvez aussi appuyer légèrement autour du nombril avec vos doigts en effectuant un mouvement circulaire. N’hésitez pas à utiliser de l’huile pour réchauffer son petit ventre. L’huile de coco pure par exemple est très efficace pour apaiser les douleurs.

Petit conseil : réalisez les massages loin des repas de bébé pour éviter les régurgitations.

La bonne posture pour allaiter ou donner le biberon

Au lieu d’allonger le bébé, installez-le en position verticale lorsque vous l’allaitez pour éviter qu’il avale trop d’air lors de la tétée. Le choix du biberon est aussi très important pour limiter l’entrée d’air. Vous pouvez actuellement trouver sur le commerce des modèles anti-coliques qui sont très efficaces. En cas de doute, demandez l’avis de votre pharmacien.

Les exercices à faire à la maison

Certains exercices favorisent le rejet de gaz. N’hésitez pas à les essayer pour calmer votre bout de chou. D’abord, allongez-le sur le dos face à vous et pliez les deux jambes pour les placer près du ventre. Vous pouvez aussi faire le mouvement de pédalage avec ses pieds pour l’aider à mieux digérer ses repas.

La bouillotte

Il est très courant de placer une bouillotte sur le ventre et l’estomac du bébé pour le soulager. La chaleur est d’ailleurs très efficace pour calmer la colique. Vous pouvez dénicher facilement sur le marché des modèles prenant la forme d’un doudou ou d’une peluche. Néanmoins, assurez-vous que cet accessoire soit à la bonne température. Quoi qu’il en soit, pour éviter les risques de brûlures, il est plus judicieux de le poser au-dessus d’un vêtement.

L’assurance : un remède efficace

Certains médecins affirment que les coliques sont souvent le résultat d’un stress. Le nouveau-né ressent en effet les peurs et les angoisses des parents. Ainsi, avant d’allaiter ou de donner le biberon, prenez le temps de vous détendre et de souffler pour ne pas lui transmettre vos ondes négatives. L’idéal, c’est de choisir une pièce sécurisante et calme où vous pouvez lui donner son repas dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Et n’oubliez pas de le rassurer et de communiquer avec lui. Proposez également une musique douce et agréable pour détendre l’atmosphère.

Le bain

Le bain est un moment de complicité et de partage entre l’enfant et ses parents. Profitez de cet instant pour calmer votre enfant. Chantez-lui aussi des berceuses et prenez-le dans vos bras en cas de nécessité. Vous pouvez aussi vous promener en le portant en kangourou ou en écharpe pour le détendre. Enfin, pour favoriser l’endormissement, atténuez la lumière dans la chambre à coucher.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.