acheter un siège pour enfant

Ce qu’il faut savoir avant d’acheter un siège d’auto pour bébé, convertible ou rehausseur

Acheter un siège auto peut être écrasant avec autant de modèles, de prix et de caractéristiques de sécurité. Voici comment vous assurer que chaque trajet est sûr.

Acheter le bon siège auto implique de trouver un équilibre entre votre enfant, votre voiture et votre style de vie. Selon le poids et la taille de votre enfant, vous avez le choix entre un siège pour bébé (ou « siège »), un convertible et un rehausseur. (Nous parlerons également des tout-en-un.)

Tous les sièges d’auto vendus légalement au Canada porteront l’autocollant National Safety Mark, ce qui signifie qu’ils ont été testés et jugés sûrs. Le siège auto « le plus sûr » pour votre enfant est celui qui est compatible avec votre véhicule et qui a été correctement installé .

Sièges d’auto pour bébé (ou baquets)

Les sièges d’auto pour bébé sont conçus pour les prématurés et les bébés pesant au moins deux kilogrammes (quatre livres) et peuvent être utilisés jusqu’à ce qu’ils atteignent les limites de poids ou de taille du siège (généralement 14 à 16 kilogrammes (30 à 35 livres)) ou si la tête de votre bébé est assise 2,5 cm (1 pouce) sous le haut du siège d’auto.

Les sièges auto pour bébé sont installés uniquement dos à la route , ce qui est la position la plus sûre pour protéger la tête, le cou et le dos de votre bébé en cas d’arrêt soudain ou de collision.

Optez pour un siège avec un indicateur de niveau d’inclinaison facile à lire – il existe une variété de types disponibles, allant d’un simple autocollant à une bulle. Cela vous aidera à ajuster le siège auto de votre bébé à un angle optimal, de sorte que son menton ne touche pas sa poitrine, ce qui permet une respiration sans obstruction.

Personne ne prévoit d’avoir un petit bébé, mais le siège auto que vous choisissez doit avoir des caractéristiques pour en accueillir un au cas où. Recherchez un siège avec un harnais qui comprend un réglage bas, pour créer une distance minimale entre le harnais et la boucle d’entrejambe, explique Katherine Hutka, présidente de l’Association canadienne pour la sécurité des enfants, spécialiste de la promotion de la santé chez Child Safety Link et maman de deux enfants.

Les sangles du harnais doivent être au niveau ou juste en dessous des épaules de votre bébé pour l’empêcher de glisser vers le haut du siège d’auto en cas d’arrêt soudain ou d’accident. « Nous ne voulons pas que les sangles flottent autour de leurs oreilles », explique Hutka. « Cela les expose à un plus grand risque de blessure. »

Les sièges d’auto pour bébé peuvent être installés avec la base amovible et le porte-bébé à l’aide du système d’ancrage universel (UAS) de votre véhicule, mais vous pouvez également installer le porte-bébé seul en utilisant uniquement la ceinture de sécurité lorsque vous faites une course rapide dans la voiture de grand-mère, en louant un véhicule ou sauter à l’arrière d’un taxi. Le siège étant détachable, vous pouvez transporter votre bébé dedans ou le clipser dans la poussette, si nécessaire.

Sièges d’auto convertibles

Ces sièges d’auto sont généralement les plus longs , car ils sont conçus pour amener les enfants face à l’arrière à face à la route .

Une fois que votre enfant dépasse les limites maximales de votre siège auto ou pèse au moins 10 kilogrammes (22 livres) et a au moins deux ans, vous pouvez faire pivoter le siège auto pour qu’il puisse rouler face à la route. Mais des experts comme Hutka recommandent aux enfants de voyager dos à la route le plus longtemps possible car c’est la position la plus sûre. Selon le modèle, certains sièges d’auto orientés vers l’avant sont conçus pour les enfants pesant jusqu’à 30 kilogrammes (65 livres).

Si l’appui-tête de votre voiture interfère avec l’installation, consultez votre manuel pour voir s’il peut être retiré en toute sécurité. Le haut du siège d’auto doit reposer contre le dossier du siège. Vérifiez auprès de votre détaillant local ou discutez avec des représentants en ligne des politiques de retour en magasin afin de pouvoir tester les fonctionnalités et vérifier la compatibilité du véhicule. Si vous pouvez essayer avant d’acheter, faites-le.

Le harnais à cinq points doit être facile à ajuster à mesure que votre tout-petit grandit. Les sangles doivent être placées au niveau ou juste au-dessus des épaules afin que votre enfant soit protégé en cas de collision. Cela les aidera également à s’asseoir droit et grand.

Comme pour les sièges d’auto pour bébé orientés vers l’arrière, reportez-vous au manuel pour voir si une inclinaison est autorisée. Si c’est le cas, vérifiez l’indicateur d’angle pour vous assurer que votre enfant est correctement incliné pour son poids et sa taille.

Certains sièges d’auto convertibles peuvent être dotés d’un cadre renforcé en acier plutôt qu’en plastique, mais essayez de ne pas les opposer les uns aux autres. « Tous les sièges d’auto vendus au Canada répondent à des normes incroyablement élevées », déclare Hutka. « On ne peut pas dire que l’un est meilleur que l’autre. Ce qui est le plus important, c’est qu’ils ont tous réussi des tests de sécurité canadiens rigoureux. En d’autres termes, c’est votre choix, et la compatibilité du véhicule est la clé.

Sièges d’appoint

Les enfants peuvent passer à un rehausseur lorsqu’ils sont devenus trop grands pour leur siège d’auto convertible orienté vers l’avant, qu’ils pèsent au moins 18 kilogrammes (40 livres) et qu’ils ont au moins quatre ans. Mais la maturité comportementale a aussi beaucoup à voir avec le fait qu’ils soient prêts à s’asseoir en toute sécurité dans un booster.

Les enfants devraient pouvoir s’asseoir bien droit et avec leurs fesses à l’arrière du siège pendant toute la durée du trajet, même lorsqu’ils font la sieste. « La ceinture de sécurité ne protégera votre enfant que s’il est assis correctement, il doit donc être prêt », explique Hutka.

Si votre enfant est devenu trop grand pour son siège-harnais à cinq points actuel mais n’est pas prêt sur le plan comportemental, elle recommande d’acheter un autre siège-harnais à cinq points pouvant contenir un enfant plus grand et plus lourd, ce qui l’empêchera de se pencher en avant, de s’affaisser, de se déboucler et de saisir la poignée de porte, par exemple.

Il existe trois types de rehausseurs : un siège auto convertible en rehausseur, un rehausseur à dossier haut et un rehausseur sans dossier. Un rehausseur bien ajusté est un rehausseur qui positionne confortablement les genoux de votre enfant sur le bord du rehausseur et du siège du véhicule. Les experts de Consumer Reports recommandent un rehausseur à dossier haut car il offre un positionnement optimal de la ceinture de sécurité sur les os les plus solides de votre enfant, au-dessus de l’épaule et au centre de la clavicule, et à travers le bassin (haut des cuisses). Certains modèles offrent même une protection contre les chocs latéraux et un soutien de la tête si votre enfant fait une sieste. La majorité des modèles d’appoint à dossier haut se transforment de toute façon en un dos nu, vous pouvez donc effectuer le réglage lorsque votre enfant est prêt. Les modèles sans dossier sont plus faciles à transporter d’une voiture à l’autre.

Acheter des sièges auto d’occasion

Un siège d’auto d’occasion peut être plus abordable et plus pratique qu’un nouveau, mais uniquement s’il est acheté auprès d’une source fiable, comme un membre de la famille ou un ami, et non sur un marché public. Le siège auto n’est sécuritaire que s’il n’a jamais été impliqué dans une collision et s’il n’est pas périmé. Vous pouvez consulter la liste de contrôle des sièges d’auto d’occasion de l’Association pour la sécurité des enfants passagers pour vous assurer que le siège d’auto en question est toujours en sécurité.

Les sièges auto tout-en-un en valent-ils la peine ?

Ces sièges d’auto sont tentants pour économiser de l’argent car ils sont conçus pour s’adapter aux enfants de leur petite enfance à leurs jours d’appoint. Les experts de Consumer Reports affirment que ces sièges sont sûrs, mais présentent certaines limites. Par exemple, lorsque votre enfant est un nourrisson, vous perdez la commodité de pouvoir le transporter dans son porte- seau ou de l’encliqueter dans votre poussette.

Les parents ont tendance à privilégier le porte-bébé, dit Hutka, car ils peuvent attacher leur bébé à la maison avant de sortir en voiture. « Vous avez le temps, il fait chaud et vous avez amplement d’espace », dit-elle.

De plus, au fur et à mesure que votre tout-petit devient trop grand pour ses jours convertibles orientés vers l’avant, il pourrait en fait être prêt sur le plan social et développemental à passer du siège d’auto dans lequel il est assis depuis des années à un rehausseur sans dossier.

Notions de base sur l’installation d’un siège d’auto

Tous les véhicules fabriqués au Canada après 2002 sont équipés d’un système d’ancrage universel (UAS). Cela signifie que vous pouvez installer un siège d’auto à l’aide des barres d’ancrage inférieures du véhicule, qui se trouvent entre le coussin et le dossier du siège de votre véhicule. Votre manuel du propriétaire indiquera leurs emplacements exacts.

N’installez jamais un siège d’auto sur un siège avant – la force des coussins gonflables des passagers pourrait endommager le siège d’auto et blesser votre enfant. Les sièges d’auto sont toujours installés sur la banquette arrière où il y a une ceinture de sécurité d’épaule et sous-abdominale disponible.

Besoin d’aide? Contactez votre fabricant pour toute question ou lisez des avis provenant de sources fiables telles que des techniciens qualifiés en sièges d’auto. Vous pouvez également entrer en contact virtuellement avec un technicien ou prendre rendez-vous pour faire installer votre siège par un professionnel.

Obtenir un ajustement sûr

Recherchez des fonctionnalités qui vous permettent de régler plus facilement le siège d’auto correctement à chaque fois, comme des mécanismes qui facilitent le serrage, des indicateurs de niveau faciles à lire pour une bonne orientation et des conceptions de harnais qui simplifient les réglages. La fixation ou l’ajustement de votre siège d’auto doit être intuitif, mais les pages importantes de votre siège d’auto et des manuels de votre véhicule pour une référence facile – votre futur moi vous en remerciera.

Les fonctions de sécurité évoluent constamment et peuvent varier. Des fonctionnalités telles que les verrous de ceinture de sécurité intégrés sont utiles, car elles sont conçues pour maintenir la ceinture de sécurité à un endroit fixe pour vous aider à réaliser une installation étanche. Il existe également une variété de types de verrous de ceinture de sécurité (leviers, loquets et clips) et différentes manières d’enfiler la ceinture de sécurité en fonction du positionnement du siège d’auto. Reportez-vous au manuel de votre siège d’auto pour savoir quand et comment les utiliser.

Vous saurez que vous avez un ajustement sûr dans une position dos à la route ou face à la route en saisissant les deux côtés du siège d’auto où il est attaché à la voiture et, avec la force d’une poignée de main ferme, en lui donnant une bonne tirez d’un côté à l’autre et de l’avant vers l’arrière – il ne doit pas bouger de plus de 2,5 cm (1 pouce).

Meilleures pratiques : 5 façons d’assurer une installation sûre et fluide

Si vous le pouvez, essayez avant d’acheter

Certains sièges d’auto s’adaptent mieux à certains véhicules qu’à d’autres. Il existe de nombreuses variables différentes lorsqu’il s’agit d’obtenir un bon ajustement sûr. Essayez un modèle de sol, si possible. De nombreux détaillants n’autorisent pas les retours sur les sièges d’auto.

Achetez selon votre budget

Un siège d’auto plus cher doté des caractéristiques les plus récentes et les plus innovantes ne le rend pas plus sûr. Si ce n’est pas un bon ajustement avec votre véhicule ou si vous ne pouvez pas obtenir une installation appropriée, cela ne protégera pas votre enfant. Recherchez la marque nationale de sécurité ; c’est la preuve que le siège d’auto répond aux normes de sécurité canadiennes.

Enregistrez votre siège auto

Lorsqu’il s’agit de la sécurité de votre enfant, soyez le premier à savoir si quelque chose ne va pas. Les fabricants n’utiliseront vos informations que pour vous contacter en cas de défauts ou de rappels. Si vous achetez d’occasion, réenregistrez le siège auto à votre nom.

Lire les manuels

Familiarisez-vous avec le manuel de votre siège d’auto et le manuel de votre véhicule afin de comprendre leurs capacités. Cela facilitera l’installation et les réglages.

Suppléments de recherche

Les experts déconseillent d’utiliser des produits de rechange, tels que des coussinets de harnais, des housses de siège d’auto ou des protecteurs de siège, car ces articles pourraient modifier les performances de votre siège d’auto en cas de collision.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.